Back to top

Faire le ramadan : un jeûne sec intermittent

J'ai décidé cette année de faire le ramadan, cette pratique du jeûne entre l'aube et le coucher du soleil, que pratiquent une fois par an les musulmans.

Le ramadan, c'est quoi ?

Ramadan (ou ramadhan ou ramaḍān) est le neuvième mois du calendrier hégirien. Seul mois dont le nom figure dans le Coran, il est pour les musulmans le « mois saint par excellence » car il constitue le mois du jeûne (ou saoum) et contient Laylat al-Qadr (la nuit du Destin).
Le jeûne du mois de ramadan constitue l’un des cinq piliers de l’islam. Au cours de ce mois, les musulmans — c'est-à-dire les adultes en bonne santé et les enfants ayant atteint la puberté selon les courants de l’islam — ne doivent ni manger, ni boire, ni avoir de rapport sexuel de l’aube au coucher du soleil. Ramadan est considéré comme le « mois de la charité » car, lorsqu’il s’achève, le fidèle doit s’acquitter d’une aumône, la zakât al-fitr (aumône de la rupture). Il est aussi le mois au cours duquel de nombreux autres événements importants de l’histoire de l’islam sont commémorés.

Laylat al-Qadr (Nuit du Destin), considérée comme la nuit la plus sainte de l'année, est une commémoration observée au cours de l'un des dix derniers jours impairs du mois. C'est au cours de cette nuit que les premiers versets du Coran auraient été révélés au prophète Mahomet par l'archange Gabriel.

Avant la fin du mois de ramadan est versée la zakât al-fitr (aumône de la rupture du jeûne). Il s'agit d'un don annuel du croyant.

La fête islamique de l'Aïd el-Fitr, le 1er chawwal, marque la fin de la période de jeûne et le premier jour du mois suivant, après qu'une autre nouvelle lune a été repérée1 ; l'Aïd arrive donc après 29 ou 30 jours de jeûne. Aïd el-Fitr désigne la fête de la rupture du jeûne, l'occasion de célébrations et de fêtes. Durant le mois suivant, appelé chawwal, il est recommandé aux musulmans de jeûner encore six jours connus sous le nom as-sitta al-bid. Il est possible de faire cette période de façon continue ou discontinue, sans incidence sur le mérite.

Ramadan : les bienfaits du jeûne sec intermittent

De nombreuses religions pratiquent le jeûne comme le Carême dans le christianisme. Le ramadan étant un jeûne intermittent, de l'aube au coucher du soleil, la privation d'eau va nettoyer davantage les cellules du corps. Il aider à la perte de surpoids et améliorer cholestérol, les triglycérides, la sensibilité à l'insuline et la pression artérielle, et selon certains prévenir certains cancers.

Mais il s'agit aussi de jeûner le tabac, les pensées et actes jugés impurs, et ce afin de se rapprocher de Dieu.

Le jeûne quotidien est rompu lors de l'iftar, le repas qui est pris chaque soir par les musulmans au coucher du soleil pendant le ramadan (en dehors du ramadan, l'iftar désigne le petit déjeuner), traditionnellement en mangeant d'abord des dattes, puis divers aliments comme des soupes contenant des pois chiches et d'autres légumes, mais aussi parfois des pâtisseries qu'on ne mange pas le reste de l'année, par exemple le qatayef au Moyen-Orient

Mes ressentis

  • Il s'agit d'un jeûne sec : sans boire dans la journée, le jeûne est plus efficace pour nettoyer le corps. On prend conscience de l'importance de l'eau dans la vie et on boit suffisamment aux repas nocturnes du matin et du soir
  • se lever tôt : manger avant le lever du soleil demande à se lever tôt, laissant davantage de temps pour travailler ou méditer ou ce que vous voulez dans la journée
  • arrêter de fumer, ne serait-ce que pendant la journée, aide à prendre conscience de ce vice et comment nous sommes esclaves du tabac, comment on est sans etc. Une bonne période pour arrêter définitivement
  • manger moins salé et moins sucré : dans le cas contraire, on aurait soif ou faim toute la journée. Ceci est d'autant plus important pour le repas du matin
  • suite à venir…

Utiliser cette image ? › Contactez-moi

up